pierre_gallego

Dr. Pierre GALLEGO

Président

Pierre est un vétérinaire spécialisé en médecine des mammifères marins. Il travaille dans le domaine de la biologie marine depuis 16 ans, et organise des stages de recherche sur les mammifères marins dans le monde entier depuis 2004. Il représente le Gouvernement du Luxembourg au sein de la Commission Baleinière Internationale en tant que conseiller scientifique et commissaire alterne et travaille avec de nombreuses ONGs internationales afin de promouvoir la conservation des mammifères marins et de lutter contre la captivité des cétacés. Il effectue actuellement un doctorat avec le Laboratoire d’Océanologie de l’Université de Liège en Belgique. Sa thèse de doctorat traite des polluants et des isotopes stables chez la baleine à bosse (Megaptera novaeangliae) au large de l’Equateur et du Mozambique, où nous co-organisons également des programmes de volontariat. L’océan est sa passion, et l’eau son élément.

Contact: pierre.gallego@odyssea.lu

anna_schleimer

Anna SCHLEIMER

Vice-Présidente

Après avoir obtenu son diplôme en biologie marine à l’Université de Plymouth, en Grande-Bretagne, Anna a completé son Master en biologie des mammifères marins à l’Université de St Andrews avec grande distinction. Elle a ensuite passé six mois aux Philippines pour étudier le comportement de requins baleine et les effets de l’approvisionnement avec le Large Marine Vertebrates Project. Depuis 2010, elle organise des stages de découverte à Tarifa pour donner l’occasion aux étudiants d’avoir un aperçu dans la biologie et l’écologie des mammifères marins du détroit de Gibraltar. Elle effectue actuellement son doctorat avec l’Université de St Andrews et l’Université de Groningen sur l’écologie des rorquals communs en collaboration avec la Station de Recherche des Iles Mingan. Son travail porte sur l’estimation d’abondance, l’utilisation de l’habitat, et la structure génétique des populations des rorquals communs dans l’Atlantique du Nord et la Méditerranée.

Contact: anna.schleimer@odyssea.lu

odyssea-photo-felix

Félix FEIDER

Trésorier

Félix est un conservationniste qui est un membre actif d’Odyssea depuis 2017, année où il a passé deux semaines à la station de recherche des Îles Mingan (Canada) en tant que stagiaire pour la recherche sur les baleines. Sa passion pour l’océan et les écosystèmes marins a cependant commencé très tôt après avoir regardé “Le Monde du Silence” de Cousteau. Depuis lors il s’engage pour la préservation et la conservation de la beauté naturelle de la planète. Il a obtenu son baccalauréat ès sciences (avec spécialisation) en sciences maritimes à l’Université nationale d’Irlande à Galway et à l’Université des sciences et technologies de Hong Kong. Il a ensuite poursuivi des études de maîtrise en conservation au University College de Londres. Félix a acquis de l’expérience en matière de conservation internationale et de politique de conservation lors de ses stages à la Convention des Nations Unies sur la Conservation des Espèces Migratrices appartenant à la Faune Sauvage (CMS) et à la Convention des Nations Unies sur la Diversité Biologique (CDB). Il est fermement convaincu que le Luxembourg et le public, au sein de l’Union européenne, ont le potentiel de jouer un rôle prépondérant dans la lutte contre la dégradation du climat mondial et d’assurer la conservation des océans.

Contact: info@odyssea.lu

Sarah-photo

Sarah BONARIA

Secrétaire

Passionnée par l’océan depuis son plus jeune âge, Sarah est rapidement tombée amoureuse de la plongée sous-marine. La plongée sous-marine lui a donné une toute nouvelle perspective sur l’importance de la conservation maritime. En tant que stagiaire, Sarah a participé au stage de recherche sur les mammifères marins à Tarifa, en Espagne, avec Odyssea. L’espèce qui l’a vraiment marquée sont les épaulards, qu’elle a eu la chance de rencontrer lors de plusieurs observations de près. Au bout de quelques jours, elle a appris à reconnaître différents individus en fonction de la forme de leur nageoire dorsale et s’est réjouie à chaque fois qu’elle a vu le grand mâle Pingu. Les rencontres avec les épaulards, leurs déplacements majestueux dans les eaux et leurs réseaux familiaux très soudés lui ont fait comprendre que ces animaux n’ont pas leur place en captivité. Ces expériences l’ont amenée à s’impliquer davantage avec Odyssea et son travail de sensibilisation et de conservation.

Contact: info@odyssea.lu

Soeren-photo

Sören SALVATORE

Agent de Sensibilisation

Sören termine actuellement ses études de biologie à l’Université de Kaiserslautern, où il est sur le point de commencer sa thèse avec le département d’écologie. Il analysera les effets du changement climatique sur le plancton et le rôle du plancton dans le fonctionnement des écosystèmes océaniques. En 2018, Sören a acquis sa première expérience sur le terrain lors d’un stage à la station de recherche des Îles Mingan, dans le golfe du Saint-Laurent (Canada), spécialisée sur la recherche des grandes baleines. En tant qu’agent de sensibilisation d’Odyssea, son objectif principal est de sensibiliser et d’informer le public sur les habitudes quotidiennes que chacun d’entre nous peut changer pour aider à préserver et protéger les écosystèmes marins.

KiannaG

Kianna GALLAGHER

Agent de Communication

Kianna est diplômée de l’Université de l’Alberta avec un diplôme de premier cycle en biologie de la conservation. Ayant grandi et étudié loin des côtes à Edmonton, au Canada, elle a découvert son amour pour les océans lors d’un stage de recherche bénévole pour une organisation de conservation marine au Honduras. C’est là qu’elle a appris la plongée sous-marine,  son nouveau passe-temps favori. Après cette expérience, elle s’est concentrée sur la biologie marine et elle a depuis travaillé pour diverses organisations de conservation marine à travers le monde, notamment en Islande, en Malaisie, en Indonésie et au Canada. C’est pendant son travail à la station de recherche des Iles Mingan qu’elle rencontre des membres d’équipe d’Odyssea pour la première fois. Elle entreprend actuellement une maîtrise ès sciences en ressources biologiques marines axée sur le changement planétaire des océans. Elle souhaite partager sa passion pour l’océan avec les autres par le biais d’initiatives de sensibilisation créatives, engageantes et interactives.

~~~~ Membres actifs ~~~~

marceul-odyssea

Paul MARCEUL

Paul a travaillé pour le secteur maritime depuis 2006. Paul est passionné par les questions liées aux océans et à la vie qu’ils abritent. Aussi, sa rencontre avec l’équipe d’Odyssea en 2010 fut décisive. Il organise régulièrement des événements traitant des enjeux marins et donne la parole à des défenseurs de l’environnement renommés. Il croit fermement que le Luxembourg et les Luxembourgeois peuvent et doivent jouer un rôle crucial pour, par exemple, mettre fin à la pollution des océans par le plastique ou encore combattre la pêche illicite, non-déclarée et non-réglementée (INN).

jenny_wagner

Jeanne WAGNER

Jeanne Wagner est biologiste marine, spécialisée en écologie et comportement animal. Depuis la fin de ses études en 2010, elle s’engage activement dans la préservation de l’environnement marin à Mayotte. Cette petite île tropicale française située dans le canal du Mozambique est entourée d’un des plus grands lagons fermés du monde. Jeanne, à travers ses différentes missions professionnelles et associatives, étudie les espèces et habitats marins emblématiques comme les récifs, les tortues marines et les mammifères marins afin de mieux les protéger des pressions humaines grandissant avec le développement de l’île. Elle est aujourd’hui biologiste au Parc naturel marin de Mayotte et secrétaire de l’association Oulanga na Nyamba (“environnement et tortues”).

Amandine Gillet

Amandine GILLET

Amandine a obtenu son diplôme de Master en Biologie des Organismes et Ecologie à l’Université de Liège (BE) en 2014. La même année, elle a participé à un stage sur les baleines à bosse en République Dominicaine avec Pierre, c’est ainsi qu’elle a pris part aux activités d’Odyssea. Elle a ensuite passé trois mois aux Philippines pour y étudier l’écologie des Delphinidés avec l’Université de Hong Kong et l’Université Silliman. En 2015, elle a commencé un doctorat sur l’écologie et la morphologie des cétacés à l’Université de Liège. Son travail implique de passer de nombreuses heures dans différents musées d’histoire naturelle afin d’étudier le squelette des cétacés et de comprendre leurs capacités de nage et leur évolution. A côté de son doctorat, elle assiste Pierre dans l’organisation de stage de biologie marine au Mozambique. Elle est convaincue que la sensibilisation au milieu marin est la meilleure façon de protéger nos océans.

Livia_Gavard

Livia GAVARD

Actuellement étudiante en médecine vétérinaire, Livia a découvert que combiner sa passion pour la médecine vétérinaire et sa fascination pour les océans et ses habitants, est non seulement possible mais lui apporte également une grande joie. Depuis le début de ses études elle a cherché à être impliquée dans la recherche en milieu marin, et est membre d’Odyssea depuis 2014 où elle a pris part à un voyage scolaire.  Depuis, elle a été impliquée dans plusieurs projets en tant qu’interne et coordinatrice en Espagne, Floride et au Mozambique. Son espoir est qu’un jour, les chercheurs puissent se concentrer sur comment en apprendre plus sur les animaux marins sans devoir simultanément se préoccuper de leur extinction et de la disparition de leur habitat.

Mel_Cosentino_

Mel COSENTINO

Mel Cosentino est une biologiste de la conservation qui s’intéresse particulièrement à l’impact des activités humaines sur les mammifères marins. Elle a obtenu son diplôme de biologie en Espagne et sa maîtrise en écologie marine et halieutique appliquée au Royaume-Uni. Elle a été impliquée dans plusieurs projets liés à l’impact humain depuis près de 20 ans. Il s’agit notamment des captures en direct à des fins commerciales, de la consommation, de l’observation des baleines et du bruit anthropique. Cette implication se situe à la fois dans l’aspect scientifique ainsi que dans l’éducation et la sensibilisation. Mel collabore avec de nombreux chercheurs et ONGs du monde entier et a mené des recherches sur les cétacés sur terre et en bateau, avec plusieurs publications dans des conférences et des revues scientifiques. Elle est actuellement doctorante à l’Université de Strathclyde, au Royaume-Uni, où elle étudie le comportement acoustique des marsouins communs dans le Firth of Clyde, dans l’ouest de l’Écosse. Elle est une chercheuse de vérité et une citoyenne des sept royaumes.